TITLE

DESCRIPTION

Cuba Janvier 2016 D’un rêve à l’autre

Au seuil de ce nouvel an,
Emportés par un immense élan
Avec « Le Bateau Ivre » nous partîmes
Vers une surprise sublime,
A la découverte de ces îles divines,
Vers ces lieux indubitablement enchantés,
Et encore miraculeusement épargnés..

 

Dieu que la nature y est belle!
Au point d’envisager une vie éternelle
En ces lieux où la réalité dépasse les rêves,
En ces lieux où, le temps d’une trêve,
Nous partageâmes, l’espace d’un instant
La profondeur, la pudeur, Les bonheurs et les douleurs
De ces habitants si généreux et chaleureux.

 

Dieu, que la littérature est belle,
Merci Mario Vargas Llosa,
Même si elle n’était pas « au bouc », nous étions « à la fête »!
Merci Ernest Hemigway
Grace a toi, de la génération des écrivains perdus
Avec ton « vieil homme et la mer » nous nous sommes confondus.

 

Merci Renaldo Arenas
« Avant la nuit » nous avons vu des paradis,
Dont celui des Mogotes grandioses,
Qui fut une réelle apothéose,
Un lieu sacré, ou l’âme enfin se repose.
Partie avec une soif de découverte
Je rentre, le cœur plein d’espérance,
En rêvant d’un jour ou les humains,
Le cœur rempli de tolérance,
Comme les racines des mangroves,
Seront, toutes classes et races confondues
Enfin fraternellement enlacés.

 

Pour ces moments inoubliables et exceptionnels
Pour ces moments, à nuls autres pareils,
Pour ces rêves réalisés,
Pour ce nouveau rêve,
Par les précédents enfanté,
Un grand merci à notre moussaillon
Et mille mercis à notre Capitaine Avec tout mon respect et mon affection

 

Nadia El Hajj

Votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bateau Ivre

Newsletter

S’inscrire à notre e-newsletter

© Copyright 2016 by Bateau Ivre - Made With by feedeed.com